• HandiLiB 49 - Un atelier pour gagner en autonomie

    Imprimer

    A l'initiative de Tony, l'un de nos adhérent du Saumurois, un nouvel atelier va voir le jour au sein de l'APF.

    Il s'adresse en particuler aux personnes en fauteuil manuel ou électrique désireuses de gagner en autonomie lors de leurs déplacements au quotidien chez soi ou en extérieur.

    HandiLiB 49 vous propose donc dans un premier temps deux sessions "découvertes" :

    • Le Vendredi 29 juin 2012 à partir de 14h30 à Saumur
    • Le mardi 10 juillet 2012 à partir de 14h30 à Angers

    C'est un atelier construit pour vous et par vous. Tony et toute l'équipe de la délégation se tiennent à votre écoute et vous remercient de votre implication.

    un questionnaire est à votre disposition à l'acceuil de la Délégation Départementale afin de cibler au mieux vos besoins et vos attentes.

    N'hésitez pas à vous inscrire à l'acceuil de la Délégation au

    22 boulevard des Deux Croix à Angers

    ou au 02 41 34 81 34.

  • Le Conseil d’Etat rappelle que toute dérogation à la mise en accessibilité doit être justifiée

    Imprimer

     

    C’est une décision importante qu’à rendu, le 22 juin, le Conseil d’Etat en vue de l’objectif d’une France accessible. La plus haute juridiction administrative a estimé qu’une collectivité territoriale ne pouvait arguer d’un « coût global trop élevé » pour ne pas rendre accessible ses réseaux de transports.

    Mais qu’elle devait justifier « au cas par cas », sa décision de ne pas aménager tel ou tel arrêt de bus, par exemple, en raison « d’un obstacle de nature technique impossible à surmonter ou qui ne pourrait être surmonté qu’au prix d’aménagements spéciaux d’un coût manifestement hors de proportion avec le coût habituellement supporté pour rendre accessible » ce type d’ouvrage. « cette décision va être publiée au recueil Lebon, qui diffuse les décisions du Conseil d’Etat appelées à faire jurisprudence », se félicite Nicolas Merille, conseiller national APF.

    Pour lire la suite : http://www.faire-face.fr/archive/2012/06/26/le-conseil-d-etat-rappelle-que-toute-derogation-a-la-mise-en.html#more


  • Le handicap, deuxième cause de discrimination en France, selon le Défenseur des droits

    Imprimer

    Le handicap et l’état de santé ont représenté la 2e cause de discrimination invoquée (23 %) dans les réclamations enregistrées par le Défenseur des droits, Dominique Baudis, en 2011. C’est presque autant que l’origine (23,5 %), révèle son rapport annuel, rendu public ce 26 juin.

     

    Le nombre de réclamations, presque 1 900, a diminué par rapport à 2010(-20 %). Une diminution qui s’explique en partie par la disparition, en mai 2011, de la Halde, à la notoriété bien établie et son remplacement par le tout nouveau Défenseur des droits (DD). De plus, les doubles saisines, sur des dossiers relevant à la fois de la lutte contre les discriminations et d’un autre domaine (l'enfance, par exemple), sont désormais moins nombreuses. Ce qui contribue donc également à la diminution du nombre de réclamations enregistrées.

     

    Pour lire la suite : http://www.faire-face.fr/archive/2012/06/26/le-handicap-deuxieme-cause-de-discrimination-en-france-selon.html#more

     

  • Festival HANDIARTS 7ème édition du 24 au 28 avril 2012

    Imprimer

    Nous sommes allés à Châteauroux dans le cadre de la 7ème édition du festival HANDIARTS. Il  propose à des personnes en situation de handicap de participer, pendant 5 jours, à des ateliers artistiques afin de créer et de préparer une exposition et de travailler les expressions scéniques pour réaliser un spectacle final.

    Nous y sommes d’abord allés par curiosité et pour découvrir les joies de la vie en groupe. Nous mangions ensemble à tous les repas. Les journées passaient beaucoup trop vite, nous étions toujours bien occupés. Ce qui nous a beaucoup touché, ce fut de voir que toutes les personnes présentes ont complètement fait abstraction du handicap et n’hésitaient pas à nous rappeler à l’ordre quand nous ne faisions pas les choses correctement, ce qui nous a paru tout à fait normal. Cette expérience fut quelque peu fatigante mais nous nous sommes tous battus pour nous et pour faire voir de quoi nous étions capables.

    Nous avons donc monté un spectacle que nous avons présenté dans une salle de théâtre devant 450 personnes. C’était impressionnant mais nous étions tous heureux d’avoir réussi notre challenge. Tout s’est bien passé à tel point que nous en redemandions encore car l’ambiance était très bonne. Nous avons profité des temps entre les répétitions, des petites coupures et des photos pour nous faire des amis.


    Nous avons eu beaucoup de mal à nous quitter. Beaucoup de larmes ont été versées. Nous sommes restés longtemps sur scène à parler et à échanger nos adresses. Il fallait bien se quitter mais nous nous sommes tous donné rendez-vous l’année prochaine pour refaire une activité qui nous plait.

    Pour conclure, je pourrais dire que le jardin du bonheur, où la devise pourrait être : « souriez, on est bien ensemble », se trouve à HANDARTS.

    Merci à HANDIARTS et à l’APF DD49.
    Yannick et Dani 

    Merci à Yannick et Dani pour leur témoignage !