- Actualité & Infos - Page 3

  • Triste nouvelle - Raymonde SAMSON nous a quittés

    Imprimer

    C'est une bien triste nouvelle, nous avons appris la disparition brutale de Raymonde SAMSON, bénévole depuis plus d'une dizaine d'années à la Délégation APF France handicap du Maine-et-Loire. Raymonde nous a quittés dans la nuit de lundi à mardi.

    Ses obsèques se tiendront vendredi 1er juin à 12h30 au Crématorium de Montreuil-Juigné.

    Toute la Délégation pense de tout cœur à sa famille, à sa fille Marie-Pierre et à son fils Christophe, et les accompagne dans ces instants difficiles.

     

    Lire la suite

  • L’APF devient APF France handicap !

    Imprimer

    A partir du 18 avril 2018, l’Association des paralysés de France (APF) change de nom et devient APF France handicap. Un nouvel élan pour notre association voté par les adhérents en juin 2017, dans le cadre de la modification de nos statuts.

    Lire la suite

  • Les maisons départementales sont "à bout de souffle"

    Imprimer

    AFP, publié le mercredi 04 avril 2018 à 20h22

    Soixante-dix députés qui ont fait récemment une immersion dans la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de leur circonscription ont appelé mercredi à "revisiter en profondeur" un système "à bout de souffle" pour le recentrer sur "l'accompagnement des personnes".

    Ces parlementaires de presque tous les bords (sauf France insoumise et Front national) se sont rendus début mars dans des MDPH proches de chez eux. Au total, 44 structures sur 101 ont été visitées, y compris en outre-mer.

    "D'un département à l'autre, les situations sont très hétérogènes. La question de l'égalité des droits se pose", a résumé devant la presse le député des Hauts-de-Seine Adrien Taquet (LREM), en remettant la synthèse de leurs observations à la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel. 

    Créées dans chaque département par la loi sur le handicap de 2005, ces structures permettent aux personnes handicapées d'accéder à de nombreux droits et services, par exemple une place en établissement scolaire pour un enfant handicapé, un service à domicile, une formation ou une allocation de ressources.

    Pour les parlementaires, "ce système est à bout de souffle" et doit être "revisité en profondeur pour redéfinir la mission première des MDPH qui est l'accompagnement des personnes", une "dimension peu présente".  

    Depuis la création des MDPH, les dotations globales "n'ont pas ou très peu évolué alors que le nombre de dossiers a augmenté. Elles font face à un manque de moyens humains et financiers", poursuivent-ils, souhaitant une "nouvelle organisation pour gagner en productivité".

    Sites internet de MDPH relégués en bas des sites de conseils départementaux, "informations incomplètes", "absence de télé-procédures": le service internet est "globalement insatisfaisant" et devrait être développé, soulignent-ils.

    En outre, des disparités en termes de droits ont été constatées, avec des taux d'attribution différents d'un département à l'autre pour une allocation: de 36% à 92% pour l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) ou de 20% à 78% pour la Prestation de compensation du handicap (PCH). 

    Concernant les délais d'attente, seule une MDPH sur deux respecte la loi intimant de répondre "avant 4 mois", ajoutent-ils. 

    Chargé en novembre avec Jean-François Serres, membre du Conseil économique, social et environnemental (Cese), d'une mission sur la simplification administrative dans le domaine du handicap, Adrien Taquet a précisé que cette opération baptisée "Semaine MDPH" viendrait "nourrir leur réflexion".

    Leur rapport est attendu pour fin avril.

  • Raid de l'espérance - 5ème édition

    Imprimer

    Plus d'informations sur : www.esperance49.fr/raid-de-lesperance-2018-5eme-edition

  • Les représentations théâtrales de Didier Busseau

    Imprimer

    Nous vous proposons de venir assister aux représentations théâtrales mises en scène par Didier Busseau, intervenant théâtre spécialisé sur le handicap.

    Mercredi 16 mai

    Centre George Brassens à Avrillé (ouvert au public), avec ESCA'L 49 en soirée 20h, "Musée Haut Musée bas" de Jean Michel Ribes - 16 personnes sur scène - durée 40 mn

     Mercredi 23 mai

     Au théâtre Jean Vilar à Angers (ouvert au public), avec l'association GEM la vie, en soirée 20h, "La pièce montée" nouvelle création avec une base de texte de Platon - 18 comédiens - durée 1h.

    Jeudi 24 mai

    Au Théâtre Jean Vilar à Angers, réservation auprès de Didier Busseau (5 euros l'entrée), La troupe mixte de Didier Busseau en soirée 20h30, "La paix" d'Aristophane" création originale - durée 50mn

    Samedi 26 mai

    Au foyer de Vie "La maison Rochas" à Mesnil en Vallée (représentation privé), théâtre déambulatoire en journée, "La quête du peuple" 

     Vendredi 8 juin 

    A la maison de quartier Jacques Tati à Belle-Beille (ouvert au public), avec ESCA'L 49, "Musée haut, Musée bas" - durée 40 mn

    Vendredi 15 juin

    Avec l'ESAT de Doué La Fontaine (séance privé), mise en scène Didier Busseau en journée, "Les Nomades"

    Samedi 16 Juin

    Au foyer de vie "La Rogerie" à La Jumellière représentation privé en journée

     

    Ces représentations se dérouleront dans le Maine-et-Loire (49), sur la période d'avril à juin 2018.

    Certaines dates sont des spectacles privés et d'autres ouverts au public.

    Pour plus d'informations rendez-vous sur le site : www.didier-busseau.fr