- Congrès - Page 3

  • Congrès : Discours de Jean-Marie Barbier

    Imprimer

    JM Barbier RFI.jpgTout le monde ne parle que de cela ! Le discours de Jean-Marie BARBIER, Président de l'APF, qui clot le congrès de l'association en présence de la Ministre Roselyne Bachelot.

    Et bien tout le monde peut maintenant vivre (ou revivre) ce moment formidable !

    Pour visionner la vidéo, cliquez ici.

    Pour lire le discours, cliquez ici.

    Alors que le président de l'APF a dénoncé « une politique du handicap en faillite », listant tous les sujets en souffrance, la ministre a assuré l'assemblée de congressistes de la « mobilisation du gouvernement » à l'aide de chiffres...

    Retrouvez des vidéos du discours de Roselyne Bachelot : partie 1 - partie 2

    Pour lire le discours, cliquez ici.

    Pour aller plus loin sur le congrès, visitez le blog dédié ! (cliquez ici)

  • Congrès APF : les adhérents de l’APF adoptent des motions fortes !

    Imprimer

    CONGRES.jpgLors de l'assemblée générale qui s'est tenue à Bordeaux le 5 mai pendant le congrès, les adhérents de l'APF ont adopté à une forte majorité des motions fortes sur la conférence nationale du handicap, la réforme de la dépendance, la scolarité et l'aide à domicile.

    Pour les lire, cliquez sur chaque titre :

  • Congrès : Roselyne Bachelot accueillie par un discours offensif de Jean-Marie Barbier

    Imprimer

    Notre Président, Jean-Marie BARBIER, a fait un discours remarquable lors de la clôture de notre congrès à Bordeaux, à laquelle assistait Roselyne BACHELOT.

    Ce discours sans concession fut poncté des dizaines de fois par les applaudissements enthousiastes des 1500 congressistes !

    Jean-Marie BARBIER, après avoir déclaré « Entre les espoirs nés de la loi de 2005 et des engagements du président de la République, et la réalité vécue par les personnes en situation de handicap, l’écart se creuse. », a interpellé la Ministre sur les motifs « d’inquiétude et de colère » des congressistes, qui l'ont vivement applaudi à de nombreuses reprises.

    Retrouvez l'intégralité du discours en cliquant ici.

    Roselyne Bachelot, sans concessions

    _MG_8188.JPGDroite dans ses bottes. Dans la ville d’Alain Juppé, qui avait popularisé cette expression, Roselyne Bachelot, la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, n’a concédé aucune ouverture, sur les "sujets qui fâchent" abordés par Jean-Marie Barbier dans son discours d’accueil.

    Les congressistes ne s’attendaient certes pas à de grandes annonces sur l’emploi, la compensation ou l’éducation, quelques semaines avant la conférence nationale du handicap, le 8 juin. Roselyne Bachelot a d’ailleurs assuré que le gouvernement prendrait « des engagements forts » lors cette conférence.

    Mais sur le projet de décret, qui va donner à l’État une minorité de blocage dans les décisions d’attribution de l’AAH, la ministre a maintenu ses positions : cette nouvelle disposition vise à permettre à l’État de garantir une « meilleure équité territoriale » ; il ne s’agit « pas d’une réforme comptable », a-t-elle assuré.

    Roselyne Bachelot a également défendu le principe des mesures de substitution à l'accessibilité du cadre bâti neuf, que le projet de loi du sénateur Paul Blanc sur la modernisation des MDPH vise à mettre en place.

    Concernant le droit à la vie affective et sexuelle, Roselyne Bachelot a réaffirmé, ce n’est pas une surprise, son « opposition » à la création de services d’accompagnement sexuel.  "Droite dans ses bottes", on vous disait.

  • Un blog pour le congrès APF 2011

    Imprimer

    Le blog du 41e Congrès de l'APF (Bordeaux, du 4 au 6 mai 2011) ouvre ses portes !

    223795212.png

    Vous y trouverez toutes les informations pratiques pour participer au congrès, le programme du 4 au 6 mai, l'histoire des Congrès APF...

    Il sera mis à jour régulièrement avant et pendant le congrès afin que vous puissiez en suivre les différents temps forts.

    Pour y accéder, cliquez ici.