• Bétisier de l'Accessibilité

    Imprimer

    appareil photo.jpgLors de notre action baromètre du 14 février dernier, nous avons récolter de nombreuses photos qui pourront être insérées au bétiser de l'accessibilté en Maine et Loire! N'hésitez pas à nous faire part de vos photos les plus insolites! ALors à vos appareils et merci de nous les envoyer à dd.49@apf.asso.fr

    Voici un petit exemple, mais de quoi s'agit-il? un trottoir à poteaux en tout genre???

    P1090019.JPG
  • Accessibilité des ERP

    Imprimer

    diagnostic-handicap-erp.jpg

    2015 Approche à grand pas!!!!

    Pour avoir des informations concernant l'accessibilité des établissements recevant du public, vous pouvez consulter le site de la Direction Départementale des Territoires du Maine et loire avec qui nous travaillons sur les projets à venir de nouveaux sites par exemple culturel...

    "La loi du 11 février 2005, loi pour l’Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées, crée une dynamique nouvelle en faveur de l’accessibilité de "tous à tout". Deux aspects ont particulièrement été mis en avant lors de la rédaction de cette loi :

    • l’accessibilité "de tous" en prenant en compte tous les types de handicap : visuel, auditif, mental, cognitif, psychique et moteur.
    • l’accessibilité "à tout" en développant le thème de la continuité du déplacement depuis la voirie jusqu’au cadre bâti en passant par les transports.
      A ce titre, l’ensemble des bâtiments : les Établissements Recevant du Public [1], les Bâtiments d’Habitation Collectifs neufs et dans certaines mesures, les Maisons Individuelles neuves et les Bâtiments d’Habitation Collectifs existants faisant l’objet de travaux doivent être accessibles aux personnes handicapées, quelque soit leur type de handicap.

    La loi définit également des règles pour l’accessibilité de la voirie, des espaces publics, des Installations Ouvertes au Public et des transports.

    Afin de respecter les objectifs fixés par la loi, des mesures sont prévues pour mener à bien une mise en conformité des bâtiments, des aménagements et des équipements existants. [2] "....

    Pour lire la suite: http://www.maine-et-loire.equipement-agriculture.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=68

  • Baromètre

    Imprimer

    Baromètre 2011.jpgNous avons pu remarquer que les personnes à mobilité réduite éprouvent  de grandes difficultés à se déplacer en bus. Pour une grande majorité, les personnes à mobilité réduites ont besoin d'un accompagnement! En période d’affluence, l’utilisation du bus pour les personnes en fauteuil est plus que compliquée, tous comme dans le tramway !!

    Accessibilité des lignes : Attention, une ligne peut être accessible mais pas forcément les bus qui la desservent. Il faudrait impérativement que TOUS les bus circulant sur une ligne dite « accessible » le soient.

    Marquage au sol : pour les bus, il n’y pas indications pour nous permettre de savoir si l’emplacement est réservé à la personne ou bien pour le déploiement de la rampe. Il serait intéressant de pouvoir installer un panneau explicatif pour indiquer que la place est réservée à la rampe. Ceci serait plus sécurisant !

    Déploiement de la rampe : nous avons remarqué que beaucoup de rampes fonctionnaient mal ou ne fonctionnaient pas du tout. Il serait nécessaire que les chauffeurs ou les techniciens puissent les tester avant chaque départ. De plus, les rampes ne sont pas assez larges pour y accueillir de grands fauteuils. Nous nous demandons quel est le temps de formation des chauffeurs!

    Informations : La visibilité des informations est généralement mauvaise. Les horaires sont souvent indiqués en hauteur et en petits caractères. Le panneau indiquant le temps entre chaque transport est lui aussi affiché trop haut. Le panneau arrêt demandé n’est pas visible pour une personne en fauteuil qui lui tourne le dos et les voix qui indiquent les arrêts ne sont pas toujours assez fortes.

     

    Même si le tramway est dit « accessible », cela ne reste pas chose facile pour une personne à mobilité réduite de prendre le tram seule.

    Les barres de maintient sont trop hautes au niveau des strapontins il serait intéressant de remettre des triangles.

    Signalétique: Il n’y a pas de marquage au sol mais il y a  des bandes pour les personnes en situation de handicap visuel. La personne en fauteuil roulant ne sait pas où se placer. Le marquage est seulement indiqué sur les portes du tram (logo) qui ne sont visibles qu’au dernier moment. La place réservée aux personnes  dans le tram n’est pas non plus matérialisée (elle se situe sur les strapontins) aucun logo  n’est visible sur cette place, il existe juste un bouton la sortie afin d’indiquer au chauffeur d’être vigilant lors de la sortie de la personne.

    Montée et sortie du tram : les petites roulettes et les cannes peuvent rester coincées dans l’espace entre les portes du tram et le quai. Le  bouton d’ouverture de la porte n’est pas forcément accessible, il faut se mettre devant l’entrée du tram pour pouvoir sortir tranquillement sans bousculade ou alors trouver le bouton qui permet d’indiquer au chauffeur qu’une personne à mobilité réduite souhaite sortir du tramway.

     

     

    Quand on quitte certains arrêts de bus, il n’est pas évidement de savoir quelle direction prendre pour prendre la correspondance du  le tram (exemple à l’arrêt Jean Moulin). Il serait intéressant de pouvoir indiquer la direction du tram par un petit panneau.

     

    Aussi attention à la chaîne d'accessibilité, il n'est toujours pas possible de partir d'un point A pour arriver à un point B sans embuches!!!! Par exemple un arrêt de bus peut être accessible mais pour y parvenir c'est une autre affaire un container peut faire obstacle par exemple!!!

     

    Des efforts ont été faits mais ils ne restent pas suffisant, nous allons continuer notre action plus que jamais pour une société inclusive, pour une société ouverte à tous !!!

    Rejoignez nous dans notre action !!

    voici quelques photos!

  • BAROMETRE de l'ACCESSIBILITE 3ème édition

    Imprimer

    Baromètre 2011.jpgL’APF publie sa 3ème édition du baromètre de l’accessibilité. Il permet de mesurer l’avancement des travaux d’aménagements des 96 chefs lieux départementaux. Nantes, Grenoble, Caen : voilà le trio des villes françaises en tête du 3e baromètre APF de l’accessibilité 2011.Angers se situe à la 42ème place dans le classement , selon les critères de l’Association des paralysés de France. La loi de février 2005 stipule que tous les établissements recevant du public et tous les moyens de transport collectifs devront être accessibles respectivement au 1er janvier 2015 et 12 février 2015.

    La moyenne nationale est passée de 10,6/20 en 2009, à 11,6 en 2010 et 12 en 2011. Seules 15 villes n’atteignent pas la moyenne pour cette 3e édition, Angers obtient la note de 12,3. Il y a du retard. Qu’en sera-t-il en 2015 ? L’échéance approche. 

     « Un observatoire interministériel de l’accessibilité et de la conception universelle a bien été créé en février 2010, mais son budget et ses compétences restent trop limités pour pouvoir jouer un rôle moteur. Le gouvernement et les parlementaires UMP n’ont cessé de vouloir assouplir la loi de février 2005. Le conseil constitutionnel et le conseil d’Etat ont retoqué quatre fois des lois ou des décrets, instaurant des dérogations et autres exceptions. »logo Pacte APF 2012.jpg source Faire Face http://www.faire-face.fr/

     

    L'APF demande aux candidats de s'engager Pacte APF 2012. Les candidats qui le signeront s’engageront à adopter un plan pluriannuel d’investissement.