- Droit & démarches

  • Permanences juridiques

    Imprimer

    secourspoplogo.jpg

    Des avocats et juristes vous conseillent

     

    Droit de la famille et droit des étrangers :

    Possibilités de rendez-vous les mercredis

    28 mars - 25 avril - 30 mai - 27 juin

    de 14h à 16h30

     

    Droit du travail, droit civil et pénal, droit à la consommation et droit des étrangers :

    Possibilités de rendez-vous les mercredis

    14 mars - 11 avril - 16 mai

    de 14h à 16h

     

    Renseignements et inscriptions au 02 41 25 11 75 ou 02 41 88 58 13

    Les permanences ont lieu au Secours populaire, 22 rue du Maine, 49100 ANGERS

    Bus : ligne 10 (arrêt Place Ney) - ligne 3 et 7 (arrêt Mitterrand) - Ligne 9 (arrêt Rennes)

    Tram : ligne A (arrêt Berges de Maine)

     

     

  • Appel à témoignages ! Les pouvoirs publics cherchent à simplifier les procédures administratives dans le domaine du handicap.

    Imprimer

    Le député Adrien TAQUET est missionné pour rendre un rapport relatif à la simplification des démarches administratives effectuées par les personnes en situation de handicap.

    L'élaboration de ce rapport nécessite de recueillir des témoignages. À cet effet, un site gouvernemental participatif a été créé. Sept domaines sont interrogés dont la vie quotidienne, l'accès aux soins et la citoyenneté.

    Comment déposer son témoignage ?

    Vous vous enregistrez puis choisissez un ou plusieurs thèmes sur lequel vous voulez vous exprimer. Vous pourrez indiquer les freins et les blocages rencontrés dans votre vie, au travers de sept « moments » proposés par le site : la découverte et la reconnaissance du handicap ; la prise en charge et l'accès aux soins ; l’éducation et la formation ; l’emploi ; la vie quotidienne ; la vie citoyenne ; l’avancée en âge.

    Pour témoigner, c’est très simple ! Le plus rapidement possible et au plus tard avant le 9 mars, connectez-vous au site : https://www.egalite-handicap.gouv.fr/ 

    Merci d'avance pour votre contribution à ce rapport !

  • Revalorisation des minima sociaux : « Pauvre tu es ? Pauvre tu resteras ! »

    Imprimer

    [Communiqué de presse]

     

    Revalorisation des minima sociaux :

    « Pauvre tu es ? Pauvre tu resteras ! »

     

    80 centimes par mois, c’est l’augmentation maximale accordée par le gouvernement en 2016 aux bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH), qui s’appliquera à compter du 1er avril.

    Un niveau de revalorisation de 0,1% inacceptable pour l’APF au regard des conditions de vie précaires d’un million de personnes en situation de handicap et plus largement de plus de six millions de personnes qui relèvent des minima sociaux.

    Cette revalorisation ridicule concerne également un million de bénéficiaires de pensions d’invalidité.

     

    « Pauvre tu es ? Pauvre tu  resteras ! » : C’est le message adressé par le gouvernement à un million de personnes qui vivent avec 800 euros par mois voire moins, quand le seuil de pauvreté est, lui, de 1000 euros.

    Certes, pour les personnes en situation de handicap, cette « revalorisation »  intervient plus tôt dans l'année - en avril au lieu de septembre - mais ce pourcentage de revalorisation de 0,1% des minima sociaux calé sur une inflation quasi nulle est ridicule. Gel déguisé, il ignore la baisse de pouvoir d'achat et les charges excessives supportées par les personnes en situation de handicap.

     

    Le gouvernement a confié en octobre dernier une mission sur les minima sociaux (dont le RSA et l'AAH) au député Christophe Sirugue. Le rapport doit être rendu au Premier ministre début avril. L’occasion, face à la situation dramatique de millions de personnes vivant avec ces minima sociaux de revoir ce régime et de mettre en place les solutions pour sortir réellement les personnes de la pauvreté ?

     

    Les personnes qui vivent des situations de pauvreté méritent mieux que l’aumône. La mise en place d’un revenu d’existence personnel décent demandé par l’APF depuis des années devrait être une piste à suivre par nos gouvernants.

  • Prime d'activité pour bénéficiaire de l'AAH

    Imprimer

    bloc promo.png[Information CAF]

    La Prime d'activité est entrée en vigueur le 1er janvier 2016.


    Elle remplace le RSA "activité" et la Prime pour l'emploi. Si vous êtes travailleur handicapé, vous pouvez percevoir la Prime d'activité.

     

    Pour les bénéficiaire de l'AAH, vous avez jusqu'à fin septembre 2016 pour faire votre demande de Prime d'activité, vos droits seront alors calculés de manière rétroactive à partir du mois de janvier 2016.

     

    Pour bénéficier de la Prime d'activité vous devez :

    - Vous devez être salarié (y compris en ESAT) ou travailleur indépendant.

    - Vous percevez des revenus d’activité :
    » Inférieurs à 0,25 SMIC : L’AAH est déduite en totalité du montant de Prime d’activité ;
    » Supérieurs ou égaux à 0,25 SMIC : Seule une partie de l’AAH est prise en compte pour le calcul de la Prime d’activité ;

    - Son montant est calculé en fonction de la composition et des ressources du foyer :
    le montant change si vous avez des enfants à charge et / ou si vous vivez en couple ;

    - Elle est versée aux personnes de 18 ans et plus :
    si vous avez moins de 18 ans, vous n’y avez pas droit, quelle que soit votre situation ;

    - Elle concerne également les étudiants salariés et les apprentis sous certaines conditions :
    vous devez dans ce cas percevoir durant au moins trois mois, un salaire minimum d'environ 890 euros net par mois ;

    - Elle est versée chaque mois (le 5 du mois suivant)

    - Le montant de la Prime d’activité est calculé pour 3 mois fixes :
    il ne variera pas en fonction de vos changements de situation, familiale et professionnelle (durant ces 3 mois) ;

    - Elle est calculée en fonction des revenus du trimestre précédent :
    tous les 3 mois, vous devrez déclarer vos ressources, en ligne ou sur l'appli-mobile "Caf - Mon Compte"

     

    Toutes les informations sont à retrouver sur le lien suivant : http://www.caf.fr/visite-guidee/la-prime-d-activite/prime-d-activite-et-beneficiaire-aah

  • Guide de scolarisation pour les enfants malades et handicapés

    Imprimer

    ob_b22f67_rubon39.gifIl y a quelques jours nous vous proposions un guide pour les grandes écoles (voir ici). Aujourd’hui, encore un guide, mais pour les plus jeunes …
    Nous n’en sommes qu’à la fin du 1er trimestre et il peut paraitre un peu tôt pour penser à la rentrée. Mais puisque qu’il s’agit d’un fait d’actualité, pourquoi ne pas l’aborder ici ? Lire la suite ici. 

    Source : "BIP, le Blog des parents d'enfants en situation de handicap"