- Actualités des établissements APF 49

  • Loi 2005-2015 ne nous laissons pas abattre... agissons !

    Imprimer

    Loi Handicap : lancement d’un sondage « bilan » !

    A l’occasion des 10 ans de la loi sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le Comité d’entente a mandaté l’IFOP pour l’accompagner dans la réalisation d’un sondage « point d’étape » sur l’évolution de l’opinion publique concernant le handicap et la place des personnes en situation de handicap dans la société. Pour cette enquête seront interrogés les personnes en situation de handicap, le grand public et des élus locaux, afin d’établir des « regards croisés ».

    La partie « sondage des personnes en situation de handicap » se fait en ligne auprès des personnes concernées dans chaque association.

    Pour participer à cette consultation, rendez-vous sur www.sondage-loihandicap.fr, jusqu’au dimanche 18 janvier 2015. Et n’hésitez pas à faire connaître cette consultation auprès de personnes concernées.

    NB : il est bien évidemment possible de solliciter une personne de son choix si besoin d’aide pour répondre à ce questionnaire. De même, une aide audio à la lecture du questionnaire est en cliquant sur le bouton Ecoutez.

    Les réponses au questionnaire sont confidentielles. Le serveur dédié à l’enquête répond à des normes de sécurité strictes, assurées par l’IFOP. L’IFOP garantit l'anonymat des réponses et l'impartialité dans l'analyse des résultats. Dans le cas où il y aurait des difficultés pour accéder à la consultation ou y répondre, veuillez contacter directement l’IFOP à l’adresse « contact » qui figure en bas de chaque écran en indiquant la nature du problème et en renseignant une adresse mail.

    Les résultats seront connus et médiatisés le 11 février 2015.

  • Le conseil des proches

    Imprimer

     

     

    PDFC-le collège de proches.jpg

     

    le collège de proches.pdf

  • Anjou Pleins Feux

    Imprimer

    Veuillez trouver ci dessous toute l'actualité APF du Maine-et-Loire et plus encore...

     

     

    anjou pleins feux n°140.pdf et la page central n°140.pdf

     

    Bonne lecture !

  • Handidon ... Partez !

    Imprimer

    Notre parrain à tenu à nous faire part de son soutien.... un grand merci à lui et bonne vente à tous !

     


  • C ETAIT DANS LA PRESSE !

    Imprimer

    Dans la joie et la bonne humeur,

    Le mercredi 9 juillet dernier, les jeunes du SESSD* de Saint Barthélémy D'Anjou, ont participé à la salle de la Géméterie aux Olympiades. Une journée sportive pour repousser ses limites et découvrir des sports adaptés comme la boccia, la sarbacanne,...

    La presse était présente pour couvrir cet évènement.

     

    Des Olympiades pour combattre le handicap

    des-olympiades-pour-combattre-le-handicap.jpg

    18 filles et garçons, de 7 à 17 ans, handicapés moteurs ou polyhandicapés, dont beaucoup en fauteuil roulant, ont participé, mercredi, à la Gémmetrie, aux Olympiades de l'Association des paralysés de France (APF). Un tournoi sportif organisé en partenariat avec le comité départemental handisport.

    Ces jeunes, suivis dans le cadre du Service d'éducation et de soins spécialisés à domicile (SESSD) de Saint-Barthélemy, se sont affrontés dans la bonne humeur, au travers de diverses disciplines : boccia (variante adaptée de pétanque), sarbacane, basket, fléchettes pendulaires, tennis de table... Cette dernière activité a permis à Sedef, 13 ans, scolarisée au collège Félix-Landreau, de réaliser une jolie performance. « Elle a renvoyé la balle 46 fois sur 50, c'est remarquable ! » souligne Violaine, kinésithérapeute, et une des encadrantes du tournoi pour le SESSD.

    Les partenaires des jeunes étaient des joueurs de la section tennis de table handisports de la Vaillante (Angers). Pour le président de la section, Guy Lepage, ces confrontations « sont autant de conquêtes sur les limites imposées par le handicap ».

    Le tournoi mixe au cours de la journée épreuves classées et activités de découverte, foot, zumba, jeux de gros ballon... C'est au tir à l'arc que l'on retrouve Sedef attendant patiemment de pouvoir s'essayer à ce sport, tout nouveau pour elle. Elle manœuvre son fauteuil électrique et en se rendant devant l'arc, confie : « Je voudrais faire du théâtre plus tard. » Le ton est déterminé. Pas question de laisser le handicap tuer le rêve.

    Ouest France 11 juillet 2014

     

    COUPURES DE PRESSE.pdf

     

    *Service d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile